Une vague espérance

Texte et Mise en scène de Joël Dragutin
Création 2020-2021

L’horizon comme un abîme ?

Quelque part dans le Perche, Élisabeth et Lionel forment un couple de « boomers » retraités ils sont propriétaires d’une vielle ferme, un héritage familial… Se sentant jeunes encore, ils ont, le temps d’un week-end champêtre, réuni leurs trois enfants, qui ont des relations plutôt distendues, pour leur annoncer leur décision de vendre la maison de campagne familial afin de pouvoir satisfaire leur envie de voyager.

Léna, jeune végane écologiste, son frère Hugo, informaticien homosexuel dépressif, Mathieu, nostalgique de valeurs anciennes qu’il veut remettre au gout du jour, redécouvrent alors subitement un attachement pour cette demeure, qu’ils ont pourtant longtemps délaissée.

Ils ne sont pas d’accord sur grand chose, mais veulent malgré tout éviter la vente à tout prix, ils imaginent pour ce lieu une nouvelle destination qui lui redonnerait sens et vie.

Il apparaît bien vite qu’aucun projet commun ne puisse voir le jour, ni même lui conserver sa vocation de maison de famille

Au-dehors, une grosse tornade est annoncée, signe avant-coureur peut-être de plus grands dérèglements…

Nous en sommes là de cette parabole tchékhovienne, lorsque le metteur en scène est contraint d’interrompre la répétition, il vient en effet d’apprendre par un SMS que les autorités gouvernementales ont décidé la fermeture immédiate de tous les lieux publics et un confinement général de la population, à cause de l’accélération galopante d’une pandémie mondiale que l’on croyait pouvoir maîtriser…

Sidérés par la nouvelle, n’acceptant pas l’idée que leur spectacle n’aura peut-être pas lieu, les comédiens et techniciens entrent petit à petit dans une réflexion collective sur l’avenir du projet, sa raison d’être et la manière d’y intégrer l’événement majeur qu’il leur tombe dessus. Ils en viennent à interroger même la fonction du théâtre dans notre société devant ces perspectives qui nous dépassent…

… « À quoi bon être des géants ? », demande Lioubov au deuxième acte de La Cerisaie… Cette question résonne à nos oreilles contemporaines comme la question même de notre temps : les hommes, « possesseurs et maîtres de la Nature », qui se sont crus si grands se trouvent aujourd’hui bien petits quand l’horizon se montre à eux comme un abîme…

JD

GÉNÉRIQUE

Mise en scène Joël Dragutin

Distribution en cours

PRODUCTION

CO-PRODUCTION 
Compagnie Joël Dragutin et Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise

PRODUCTION DELEGUÉE
Compagnie Joël Dragutin
avec Les 2 Bureaux/Prima donna

SOUTIEN
Avec le soutien de l’Adami
Joël Dragutin est artiste associé à la Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise

DIFFUSION
Les 2 Bureaux/Prima donna
production@prima-donna.fr
01 53 21 08 87

PRESSE
Attaché de presse :
Pascal Zelcer
+33 (0)6 60 41 24 55
pascalzelcer@gmail.com